XOP Douglas Laing LAPHROAIG 18 YO 2000 52,9°

Un Laphroaig bien équilibré entre notes salines, tourbe et vanille fraiche.

tourbe épaisse et ardente et combats de cuir terreux et de caramel riche. A essayer absolument pour tout amateur de la distillerie ou du whisky d’Islay.

Nez : Des notes d’algues séchées, juste une bouffée d’iode et beaucoup de braise et des notes de feu de camp qui couve. Des chuchotements de bottes en caoutchouc et une touche de piscines rocheuses, et maintenant enfin des zestes de citron et des ananas brillants, un peu comme le Bowmore du début des années 2000. Finale sur des notes de céréales.
Bouche : Côtière et tourbée avec de merveilleuses notes fruitées comme la mangue et la pêche, maintenant accompagnées de douces notes de sucre candi. De douces notes de poivre blanc également.
Finale : Épices subtiles, douceur et fruité. Long.

 

419,00 

1 en stock

Description

Mise en Bouteille en 2018

Rareté: Bouteille numérotée 027/ 299

Single cask hogshead #12780

 

 

Informations complémentaires

Poids 2,34 kg
Catégorie

Nouveauté

Distillerie Whisky

Laphroaig

Embouteilleur Whisky

Douglas Laing

Pays Whisky

Ecosse

Région Whiskies Ecosse

Ile D'Islay

Style Whisky

Tourbé

Contenance

70 cl

Conditionnement

Bouteille avec Coffret

Vol Alc.

Cask Strengh

La distillerie

Histoire de la distillerie

 La distillerie, du gaélique écossais « Lag a’mhor aig » a été fondée en 1815 par Donald et Alexander Johnston dont le père a fondé la distillerie voisine qui prendra le nom de Lagavulin en 1834.

L’histoire de Laphroaig a donc, pendant longtemps, été, associée à celle de sa célèbre voisine, avant que les deux distilleries subissent un différend au début du XXème siècle qui les mènera devant les tribunaux.

Au décès de Donald, un ancien de Lagavulin Walter Graham qui reprend les rennes.

La distillerie restera dans la famille Johnston pendant plus de 50 ans.

John Logan Mackie, a racheté la distillerie Lagavulin en 1867. Peter Mackie fonde « Mackie & Co », en charge de distribuer, à Londres, des malts, dont ceux de Laphroaig et Lagavulin.

En 1890, Lagavulin et Mackie & Co fusionnent sous le nom de « White Horse Distillers » et lance le 1er succès commercial, le blond « White Horse » composé majoritairement de Lagavulin.

La distillerie Laphroaig, passée entre-temps, entre les mains de la famille Hunter depuis 1887, décide en 1907 de reprendre seule, la distribution de ses malts et renonce aux services de White Horse Distillers.

En représailles, Peter Mackie fait construire un barrage afin de faire bloquer l’approvisionnement en eau, la distillerie Laphroaig.

La justice saisie fera casser le contrat et démolir le barrage. Après cela, Peter Mackie n’aura de cesse de  mettre des bâtons dans les roues de la distillerie Laphroaig et fait construire, dès 1908, la distillerie « Malt Mill » avec une réplique des alambics de Laphroaig qui distillera jusqu’en 1960 avant d’être définitivement intégrée dans la reconstruction de Lagavulin en 1962.

Pendant la deuxième guerre mondiale, la distillerie Laphroaig est réquisitionnée par l’armée royale britannique.

En 1954, après le décès de Ian Hunter, la distillerie est reprise par l’un de ses dirigeants emblématiques, Bessie Williamson.

A partir de 1960, elle change à plusieurs reprises de propriétaires, dont Pernod Ricard en 2005, mais on ne retiendra que le dernier, le groupe Beam Suntory depuis 2014

La spécificité de la distillerie :

Si la distillerie achète son malt à Port Ellen, elle est encore l’une des dernières distilleries à avoir un Kiln en activité afin de malter une petite partie de son orge. Elle possède également sa propre tourbière D’ailleurs, lorsqu’elle est en activité de maltage, on peut ressentir la fumée de la tourbe.

Elle possède des alambics de petite taille ainsi que 3 Wash Stills et 4 Spirit Stills.

L’eau de source du Loch Kilbride est filtrée par la tourbe.

Les whiskies produits sont intensément tourbés, iodés. Les fûts de bourbon majoritairement utilisés donnent au malt un profil assez fruité de coco et de vanille et une inimitable note de kiwi.

l'embouteilleur

Etablie à Glasgow en 1948 par Fred Douglas Laing, la société Douglas Laing a opéré ces dernières années plusieurs transformations au sein de sa structure.

Avec le passage de Fred Laing à la tête de la société, la réputation de la maison se solidifie davantage. Connue dans toute l’industrie du négoce pour la qualité et la variété de la sélection (Douglas Laing dispose encore de fûts des distilleries les plus prestigieuses : Glenfarclas, Talisker, Ardbeg…), elle étoffe sa gamme déjà riche de séries historiques comme Double Barrel, Premier Barrel ou Director’s Cut, avec deux nouvelles collections garanties de plaire aux connaisseurs : Single Minded et Old Particular.

New York International Spirits Competition – Independent Scotch Bottler of the Year 2018

 

Bienvenue sur la boutique Cavanine !

+18

En entrant sur la boutique, vous assurez avoir plus de 18 ans

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. 
Buvez avec modération!